Une édition référence débute sur les routes du Rallye Pays du Gier, il va y avoir du sport !

Au moment de reconduire le Clio R3T Alps Trophy pour sa 5ème édition, nul ne pensait qu’elle réunirait autant de protagonistes de ce niveau ! Grâce à l’engagement sans faille de Renault Suisse, Renault Sport Racing, Michelin Motorsport, ETS Racing Fuel et au soutien de Sabelt, Ravasicorse, LPTent Suisse, XLS Organisation et la station d’Anzère en Suisse notamment, la Série Internationale FIA réunit en 2019 un plateau qui promet d’en faire une édition référence ! Sans l’ombre, d’un doute, elle va marquer les esprits !

Avec 3 nationalités au départ, l’édition 2019 du Clio R3T Alps Trophy s’annonce plus relevée que jamais. Si l’on peut regretter l’absence des vainqueurs sortants, Olivier Courtois / Hubert Risser, la saison, qui débute sur les routes du 30ème Rallye Pays du Gier vendredi 15 mars prochain, compte plusieurs candidats au titre.

Parmi les favoris, l’évidence veut que l’on pense en premier lieu à Ismaël Vuistiner – Florine Kummer vainqueurs du Trophy en 2017 et seconds en 2018. Leurs connaissances de la Clio R3T et du terrain seront des atouts majeurs d’autant que le duo a encore franchi un step la saison dernière. Mais au-delà de ce qui pourrait paraître comme une évidence, rien n’est moins sûr ! Pour les valaisans le danger va venir de l’étranger.

Karl-Friedrich Beck, expérience et vélocité en font un candidat sérieux pour le titre 2019

(Photo: Alexis Brutin)

D’Allemagne tout d’abord avec Karl Friedrich Beck, pilote d’expérience et vainqueur de la Coupe Peugeot Suisse au début des années 2000. Il a confirmé qu’il n’avait rien perdu de sa très grande vélocité lors de sa première participation au Clio R3T Alps Trophy sur les routes du Rallye Mont-Blanc Morzine 2018 en dominant sa catégorie avant son abandon à quelques spéciales de l’arrivée. Le pilote d’Albstadt, qui sera principalement navigué cette année par Jörg Stierle, a une pointe de vitesse hors normes, une constance de métronome et il ne cède jamais rien. C’est un très sérieux client pour décrocher la victoire finale et la participation au Rallye Monte-Carlo 2020 offerte en dotation. Attention à lui !

3e du Clio R3T Alps Trophy la saison dernière, le français Styve Juif pourrait également jouer les premiers rôles. Souvent distancé lors du premier passage l’an dernier sur des rallyes qu’il découvrait, les chronos réalisés lors des 2ème passages lui ont très régulièrement permis de faire aussi bien, parfois mieux, qu’Ismaël Vuistiner et Olivier Courtois. Fort de son expérience, le très discret pilote du Doubs est à surveiller comme le lait sur le feu à condition de régler les problèmes de préparation mécanique qui l’ont pénalisé jusqu’ici. Il a tout mis en œuvre dans ce sens et retrouve à ses côtés cette saison sa compagne Cyliane Michel.

Steve Juif sera à surveiller comme le lait sur le feu !

(Photo: Carnal Ludovic /project-diffusion.ch)

Mais attention, derrière ces 3 favoris désignés, ça pousse très fort ! Thibaud Mounard devrait rapidement passer de l’ombre à la lumière. Le Français a troqué sa Citroën DS3 R3T Max, avec laquelle il a remporté la classe R3 d’une dizaine Rallyes Nationaux Français ces deux dernières années, pour une Renault Clio R3T. Si découvrir la voiture sur une épreuve qu’il connait déjà, le Rallye Pays de Gier, sera un avantage, l’Ardéchois évoluera en terrain inconnu durant la suite de la saison. Thibaud Mounard, navigué par Thierry Marrel, fort de sa pointe de vitesse, a plus qu’une très belle carte à jouer. En débutant la saison par un rallye qu’il a terminé 4ème du général l’an dernier au volant d’une R3T, il peut entamer sa campagne par une victoire qui lui serait précieuse pour la suite. C’est le favori de ce premier rendez-vous du calendrier 2019 !

Nicolas Lathion ne rencontrera pas cette difficulté et connait parfaitement les cinq rallyes figurant au programme du Clio R3T Alps Trophy 2019. Le Champion Suisse Rallye Junior 2017, très rapide, mais qui doit encore prendre pleinement la mesure de sa Renault Clio R3T, sort d’une saison compliquée. Il doit retrouver la confiance qui lui avait permis de remporter le titre junior en 2017 et élevé le niveau qu’il avait laissé entrevoir lors des deux manches du Clio R3T Alps Trophy auxquelles il a participé la saison dernière. Secondé par Yannick Schriber, le pilote de Charrat en Suisse est capable de jouer les premiers rôles s’il retrouve la sérénité qui s’est effritée en cours de saison 2018. Il est un outsider qu’il ne faut en aucun cas perdre de vue.

Vainqueur de la Coupe Suisse des Rallye Historique 2018, Julien Camandona fait un choix osé qui mérite le respect en laissant les autos propulsion qu’il maîtrise parfaitement pour la Renault Clio R3T. S’il est évident que le pilote de Yens en Suisse, qui sera navigué par Thomas Jacon, a un solide coup de volant, un temps d’adaptation lui sera très probablement nécessaire pour exprimer la pleine mesure de son potentiel. Sa progression et sa capacité d’adaptation seront particulièrement intéressantes à suivre, d’autant que l’homme est un compétiteur dans l’âme. Il le démontre en sortant de sa zone de confort en s’alignant dans le Clio R3T Alps Trophy. Un défi à suivre avec attention !  

Gageons que la réussite soit au rendez-vous en 2019 pour Ricardo Araujo – Audrey Zwahlen

(Photo Alexis Brutin)

4e du Clio R3T Alps Trophy 2018, Ricardo Araujo devra avant tout reprendre confiance après sa mésaventure du dernier Rallye du Valais où il a dû abandonner suite à une sortie de route. Copiloté par Audrey Zwahlen, Ricardo Araujo a démontré quelques belles choses l’an dernier mais n’a pas été épargné par un cruel manque de réussite. La saison 2019 sonne comme un renouveau pour le pilote de Saxon.  

Avec plus de 45 rallyes à son actif, plusieurs victoires et podiums de classe en rallye régionaux et nationaux, le français Tony Ribaudo se lance dans l’inconnue en s’alignant au départ du Clio R3T Alps Trophy. Le pilote Haut-Savoyard est au bénéfice d’une très solide expérience en deux roues motrices mais n’a pas la pratique des moteurs turbo. Pour compenser cette faiblesse, il a pris quelques marques en participant Rallye de Vaison-la-Romaine au début mars sur la Clio R3T. S’il est raisonnable de penser que le cumul que représente la méconnaissance des épreuves et de l’exploitation de la Clio R3T seront pénalisant pour prétendre jouer les premiers rôles, le talent du duo Tony Ribaudo – Mickaël Viret devrait lui permettre de se frotter aux ténors en avoir pris ses marques.

Bien malin qui peut prédire lequel de ces équipages disputera le Rallye Monte-Carlo 2020, au volant de la voiture officielle de Renault Suisse en récompense de sa victoire sur les routes du Clio R3T Alps Trophy 2019. Réponse au soir du Rallye International du Valais au terme d’une saison qui compte cinq manches et qui aura, à n’en pas douter, tenu en haleine les spectateurs. Première échéance, le 30ème Rallye Pays du Gier les 15 – 16 mars 2019 au départ de Saint-Chamond en France.

Suivez l’actualité du Clio R3T Alps Trophy sur la page Facebook du même nom tout au long de la saison et durant l’intégralité des rallyes du calendrier.

Envie de participer à une ou plusieurs manches du Clio R3T Alps Trophy ? C’est possible grâce à la formule « Just for fun », inscription à 200.- francs suisse + TVA. Informations dans le règlement sportif sur https://www.clior3.com/presentation-trophee/reglement-engagement/

Merci à http://sport-auto.ch/ partenaire presse du Clio R3T Alps Trophy pour la corédaction de ce communiqué et qui va couvrir la saison 2019 du Clio R3T Alps Trophy.