Clio R3T Alps Trophy – Entretien avec Nicolas Lathion.

« Avec ce rythme endiablé la moindre petite erreur peut coûter très cher ! »

Nicolas Lathion votre entame de saison ne s’est pas passée comme espérée avec une grosse sortie de route au Rallye Pays du Gier, manche d’ouverture du calendrier, alors que vous étiez aux avant-postes à deux épreuves spéciales de l’arrivée ?

C’était une grosse bagarre tout au long du week-end et surtout une bonne surprise pour nous de découvrir que nous étions d’entrée au contact des meilleurs. Malheureusement, avec ce rythme endiablé, la moindre petite erreur peut coûter très cher. Quelques kilomètres avant l’arrivée de la spéciale je n’ai pas senti les pneus surchauffer. Sur un gros freinage à 160km/h en descente rien ne s’est passé, nous sommes sortis dans le fossé et avons fait une casquette avant assez violente.

Vous avez tout de même démontré une solide capacité de réaction en vous classant 3ème dès le Critérium Jurassien. La confiance est désormais de retour ?

Je ne pensais pas que cette sortie laisserait autant de traces, ça n’a pas été chose facile de reprendre confiance. Au fil des kilomètres elle est revenue et cela s’est vu dans les chronos.

Quels enseignements tirez-vous de ce début de saison ?

On essaie de garder que le positif, malheureusement la sortie de route fait partie du jeu et je pense qu’il y a beaucoup de bons points à retenir malgré tout. Notre voiture préparée par Rageau Sport Location est très performante et on a pu démontrer que l’on pouvait faire de très bons temps avec.

Le Rallye du Chablais se profile déjà, il se dispute à quelques dizaines de kilomètres de chez vous, est-ce un tracé sur lequel vous êtes à l’aise ? Ou est-ce qu’il se joue selon vous ?

Oui c’est un beau rallye et très technique. Les profils de spéciales sont très différents, personnellement je ne suis pas forcément à l’aise sur tous ces profils. Mais dans sa globalité, c’est un rallye que j’apprécie. On ne connait pas encore le programme, mais à mon avis le rallye va se jouer sur la boucle Col de la Croix et de la Tour d’Aï.

La concurrence au sein du Clio R3T Alps Trophy est particulièrement relevée cette saison avec plusieurs équipages en capacité de remporter une manche. Comment est l’ambiance au sein du Trophée ?

Certes la concurrence est relevée, mais l’ambiance est très bonne et on fait de bons rires dans les parcs d’assistance.

Il reste trois manches au menu, le Rallye du Chablais, le Rallye Mt-Blanc Morzine et le Rallye International du Valais. Ce sont de très gros rallyes, comment aborderez-vous ces trois échéances ?

Et bien pour le moment, faute de budget, nous ne sommes même pas sûr de prendre le départ du Chablais. Notre sortie du Gier a fait un gros trou dans notre budget et on essaie de trouver une solution pour continuer. On espère pouvoir être présent parce que ces trois dernières manches, avec leurs tracés montagneux et techniques, sont à mon goût les plus belles du championnat !

Etes-vous toujours positif sur vos chances de bien figurer au classement final du Clio R3T Alps Trophy 2019 ?

Il est clair que notre mésaventure du Gier à quasiment réduit tous nos espoirs de victoire mais on va essayer de bien figurer sur les manches auxquelles nous pourrons prendre le départ.

Prochain rendez-vous, le Rallye du Chablais du 30 mai au 1er juin 2019 au départ de la ville d’Aigle en Suisse, à suivre sur www.rdch.ch