Rallye du Chablais – Une belle séquence de sport en perspective

Théâtre de la deuxième manche du Clio R3T Alps Trophy qui en compte cinq, le Rallye du Chablais offre un terrain propice à une compétition de haut vol, exigeante et sans aucun droit à l’erreur. Au menu, 166 km de chronos répartis en quatorze épreuves spéciales dessinées dans le cadre unique du Chablais valaisan et vaudois, situé au bout du Lac Léman, dans un écrin alpin fabuleux. Les équipages abordent par conséquent des spéciales à fortes déclivités, rapides, alternant routes de cols larges, parfois bosselées, avec des routes à flan de montagne comprenant des secteurs en forêt et d’autres à plus haute altitude où, par temps orageux, les conditions deviennent parfois dantesques. Ce pourrait être le cas en cette fin de semaine !

Après une première victoire en Clio R3T Alps Trophy remportée sur les routes du Critérium Jurassien au début avril, Florian Gonon – Sarah Tharin visent le doublé ce vendredi 2 et samedi 3 juin. Le champion suisse des rallyes 2009 est en position favorable sur un terrain qu’il affectionne pour avoir remporté le Rallye du Chablais en 2009 et 2011 puis à deux reprises en catégorie historique. Engagés au volant d’une Clio R3T louée auprès d’Automeca, Florian Gonon – Sarah Tharin retrouvent sur le chemin de leurs ambitions l’alsacien Olivier Courtois et le champion suisse rallye junior 2016, Aurélien Devanthéry qui avait terminé deuxième et troisième lors de la première confrontation. A noter que Florian Gonon n’a pas participé aux éditions 2015 et 2016 du Rallye du Chablais mais sa connaissance de l’épreuve reste parfaite.

Florian Gonon – Sarah Tharin aimeraient coiffer une deuxième victoire sur les routes du Chablais (photo project-diffusion.ch)

Auteurs, lors du Critérium Jurassien, d’une première apparition convaincante au volant de la Clio R3T préparée par Chazel Technologie, Aurélien Devanthéry – Michaël Volluz sont également en terrain connu. Rapide, solide, fort d’une belle capacité d’adaptation, vainqueur de cette manche en Championnat Suisse Rallye Junior l’an dernier, Aurélien Devanthéry a rapidement compris les modalités d’exploitation d’un moteur turbo et sera un très sérieux contradicteur pour Florian Gonon. Les deux pilotes valaisans évolueront devant leur public et aucun d’entres-eux n’entend céder les honneurs à son concurrent. Un duel prometteur s’annonce que l’alsacien Olivier Courtois aura à coeur d’arbitrer même si l’exercice s’annonce ardu. Secondé pour la première fois par Julie Romain, Olivier Courtois devra intégrer le changement de navigateur et doit composer avec un tracé qui lui est moins familier. S’il a disputé le Rallye du Chablais en 2016, il avait abandonné très tôt en 2015. Habile tacticien, fort d’une solide expérience, son ambition de décrocher la participation au Rallye Monte-Carlo, sur la Clio R3T officielle de Renault Suisse offerte aux vainqueurs de l’édition 2017 du Clio R3T Alps Trophy, devrait guider la manière dont il aborde ce rendez-vous. En embuscade du duel qui s’annonce entre Florian Gonon et Aurélien Devanthéry, le français saisira à coup sûr la moindre opportunité pour engranger de précieux points et conforter son 2ème rang au classement général de la série.

Champions Suisse en titre junior, Aurélien Devanthéry – Michaël Volluz sont en lice pour une première victoire (photo Baptiste Aebi)

Si la prise en main de la Clio R3T a été faite de hauts et de bas lors de la première manche, Ismaël Vuistiner – Florine Kummer ont réalisé quelques chronos plus que prometteurs. Le Rallye du Chablais qui se profile devrait permettre au duo de concrétiser l’apprentissage de la Clio R3T sur une épreuve qu’ils connaissent bien. Ismaël Vuistiner a le potentiel pour accéder au podium et, si le feeling est là, s’immiscer dans la lutte aux avant-postes. Ce n’est qu’une question de temps et de kilomètres à parcourir pour renouer avec des sensations et un niveau de performance qu’on lui a connu en Championnat Suisse Rallye Junior la saison dernière et qui lui ont permis de réaliser de très belles performances. Dès que le déclic se sera opéré, il faudra compter avec Ismaël Vuistiner – Florine Kummer !

En phase ascendante, Philippe Broussoux – Jessica Cornuz progressent au fil des épreuves. Les vaudois évoluent à leur rythme, sans bruler les étapes et affichent un sourire communicatif au sein de la famille du Clio R3T Alps Trophy. L’écart qui les sépare des leaders se réduit au fil des épreuves et ils réalisent des chronos de plus en plus intéressants. Une approche empreinte de sagesse, méthodique et pleine de bon sens qui permet à Philippe Broussoux – Jessica Cornuz d’engranger des points qui seront précieux au moment du décompte final.

À noter qu’il est toujours possible de participer à une (ou deux) manche du Clio R3T Alps Trophy en s’y engageant grâce à la formule « Just for fun ». Pour la modique somme de CHF 300.- la manche, les équipages qui le souhaitent peuvent participer à la compétition, comptabiliser des points et, surtout, accéder aux dotations offertes par manche. Une formule attractive qu’a choisi le duo Florian Gonon – Sarah Tharin. Toutes les infos sur cette formule d’engagement sont disponibles dans le règlement sportif, page 3 point 5.2.

Le programme du Rallye du Chablais est à retrouver sur le site officiel www.rdch.ch. Ne manquez pas de suivre l’actualité du Clio R3T Alps Trophy sur notre page Facebook.