Olivier Courtois au départ du Rallye Monte-Carlo 2019 : « Je réalise un rêve ! »

Vainqueurs du Clio R3T Alps Trophy 2018, Olivier Courtois – Hubert Risser seront au départ du Rallye Monte-Carlo le 24 janvier 2019 sur la Renault Clio R3T officielle de Renault Suisse. Ce formidable opportunité obtenue en dotation de leur victoire est un moment clé pour le pilote alsacien, qui prend part pour la seconde fois à l’épreuve, comment Olivier Courtois aborde la mythique épreuve de WRC ? Il se confie.


En 2016 Olivier Courtois – Hubert Risser
participaient à titre privé à leur premier Monte-Carlo.

Olivier Courtois, vous avez remporté le Clio R3T Alps Trophy 2018 au terme d’une saison ou la concurrence était vive ?

« La concurrence était très vive, sur les rallyes du Trophy Alps 2018. Sur chaque manche il y a avait 3 a 4 équipages qui pouvaient gagner ».

Participez au Rallye Monte-Carlo en dotation de la victoire est une dotation unique ?

« Oui cette dotation est unique, et je vais réaliser un rêve ! C’est un privilège grâce notamment à Renault Suisse, Renault Sport Racing, Michelin Motorsport et l’ensemble des partenaires du Clio R3T Alps Trophy qui nous le permette, je les remercie ici. Je le dois également à mes fidèles partenaires et à mon team, le Courtois Sport, à l’équipe de mécaniciens qui étaient avec moi sur chaque manche. Toutes ces personnes m’ont soutenu pour prendre part à la saison dernière et sans eux je ne serais pas au départ du Monte-Carlo, je ne l’oublie pas et leur dois beaucoup ! ».

Ce sera votre second Monte-Carlo après celui disputé en 2016 avec la Clio R3T déjà, est-ce vraiment une chance de participer à cette épreuve mythique ou un cadeau empoisonné ?

« C’est une énorme chance de pouvoir être au départ de cette épreuve mythique, pour nous amateur être et a côté des pilotes d’usines sur le même terrain de jeux c’est le top ».

Vous partagez l’habitable avec Hubert Risser depuis plusieurs saisons et constituez un duo très expérimenté. Un solide avantage au moment d’aborder le Rallye Monte-Carlo ?

« Rouler avec Hubert c’est très confortable pour moi. Avec sa grande expérience et l’approche qu’il a pour préparer les courses cela me permet de me concentrer sur mon pilotage et dans un Rallye comme le Monté Carlo c’est primordial ». 

Pour la première fois vous allez rouler une voiture officielle, celle de Renault Suisse, dont l’exploitation est confiée à Chazel Technologie Course. Est-ce une contrainte ou un atout de rouler une auto officielle ?

« Rouler dans une auto officielle nous oblige à changer nos habitudes d’amateur. Mais je suis certain que d ‘être accompagné par le Team Chazel va nous apporter beaucoup. Dans un rallye comme le Monté Carlo le choix des bons réglages sera hyper important et Chazel Technologie Course sont très bon dans ce domaine ».

Un Monte-Carlo ce n’est pas qu’une question de pilotage dans des conditions extrêmement changeantes, c’est également une course sur quatre jours après d’interminables reconnaissances. Qu’est-ce qui est difficile à gérer outre les conditions de routes ?

« Avec l’expérience de la course que Hubert et moi-même avons, je sais qu’il faut aborder ce rallye en mode méfiance et endurance. Se donner le temps de la réflexion avant chaque choix de pneus et de réglage. Je pense que sur 4 jours de course nous allons certainement rencontrer des péripéties mais c’est cela qui fait le charme de ce sport…… ».

Un Monte-Carlo réussit pour vous c’est ?

« Un Monte-Carlo réussit c’est de le finir et de prendre un maximum de plaisir et d’expérience ».

Pour suivre le déroulement de la participation d’Courtois – Hubert Risser au Rallye Monte-Carlo du 22 au 27 janvier 2019, rendez-vous sur la page Facebook officielle du Clio R3T Alps Trophy tout au long de l’épreuve sur ce lien https://fr-fr.facebook.com/ClioR3TAlpsTrophy/